Les Pémanes (en latin Paemani ou Faemani), étaient un peuple celto germanique installé dans les Ardennes. Ils étaient rattachés aux tribus Belges… comme le démontre cette carte :

carteceltes[1]

Les Pémanes apparaissent durant le premier siècle avant JC dans nos contrées. Lors des campagnes de César en Gaule,
ils fournirent avec les Caeroesi, les Condruses et les Éburons, 40 000 hommes lors du soulèvement des peuples belges en 57 avant JC. Les Pémanes ainsi que les Éburons (dont le chef n’est autre que le célèbre Ambiorix) sont exterminés.

Les Celtes dans le mythe

Une des principales caractéristiques du peuple celtique réside dans son ouverture spirituelle.
Les Celtes vivent au sein d’une société qui accepte le mythe, la légende, comme une vérité.Ce que d’autres considèrent comme des fables sont des faits tangibles pour les Celtes.Ces derniers ont donc tout à fait conscience de l’existence d’un autre monde, de fées, de vampires et autres créatures étranges. Ces dernières sont une partie du tout et ils ont donc la conviction qu’il leur faut vivre avec.

Rien n’est impossible: la magie et le merveilleux sont partout.

L’aventure celtique

Dans cette magie environnante, les Celtes veulent avoir une place, et non des moindres. Ils sont un peuple de sagas,de quêtes et de héros. La plupart de leurs légendes personnelles traitent de l’héroïsme, et c’est le rêve de tout un chacun de se voir un jour chanté par les bardes. Il convient néanmoins d’avoir une vague idée de ce que représente l’héroïsme chez les Celtes. Car en effet , ils n’ont de considération que pour les quêtes perdues d’avance,vouées à l’échec.

La religion celte

Quoi qu’il arrive, la mort chez les Celtes n’est pas une fin. Une fois décédé, l’âme du guerrier celte est vouée à l’immortalité.

 

Charnière avec le carnaval de la grosse biesse

  • le Celte croit aux mythes: les nutons
  • le Celte se lance sans compter dans les quêtes perdues d’avance: la quête de la grosse biesse
  • le Celte croit en l’immortalité de l’âme: voir les macrâles de la Famenne
  • de plus, le premier novembre jour de Toussaint est à l’origine une fête celtique connue à présent sous le nom d’halloween (Hayeloween,…)

Qui sait? Il fut un temps au Fond des Vaulx une tribu celte venue chasser la grosse biesse et ne l’ayant pas trouvé décida de s’installer dans cette verte contrée elle s’y fit oubliée,jusqu’au jour où…mais ça c’est une autre histoire.